LE CHATEAU DE PUIVERT ( PAYS CATHARE EN OCCITAN )

[Total : 4    Moyenne : 5/5]

 

LE CHATEAU DE PUILAURENS (PAYS CATHARE)

[Total : 5    Moyenne : 5/5]

LE CHATEAU DE PEYREPERTUSE (EN OCCITAN, PAYS CATHARE)

[Total : 4    Moyenne : 5/5]

https://www.chateau-peyrepertuse.com

LE CHATEAU DE QUERIBUS (PAYS CATHARE EN OCCITAN) CUCUGNAN

[Total : 4    Moyenne : 5/5]

LE CHATEAU D’AGUILAR (PAYS CATHARE )

[Total : 5    Moyenne : 5/5]

www.tuchan.fr

BALADE EN OCCITANIE SUR LA ROUTE DES CATHARES

[Total : 6    Moyenne : 4.5/5]

BEZIERS ( HERAULT ) EN OCCITAN

[Total : 5    Moyenne : 4.4/5]

http://www.beziers-in-mediterranee.com

RENNE LE CHATEAU (AUDE)

[Total : 9    Moyenne : 5/5]
RENNE LE CHATEAU (AUDE)

Rennes-le-Château est une commune française située dans le département de l’Aude, en région Occitanie Pyrénées-Méditerranée.
Le territoire communal se localise, historiquement, dans un ancien comté carolingien dénommé le Razès dont l’oppidum dénommé Rhedae, selon le site de l’office de tourisme de l’ancienne Communauté de communes du Pays de CouizaNote 1 semble avoir été constitué à l’emplacement même du bourg central de Rennes-le-Château. Ce territoire est situé géographiquement dans massif des Corbières, plus précisément dans sa partie occidentale, non loin du point culminant de ce massif, le pic de Bugarach.
La petite commune de Rennes-le-Château a tout particulièrement été rendue célèbre par l’un de ses curés qui vécut dans la paroisse à la fin du xixe siècle et au début du xxe, l’abbé Bérenger Saunière. Malgré l’absence de preuves historiques, de nombreuses théories laissent entendre qu’il y aurait trouvé un trésor en 18852, sans que l’origine et la nature exactes en soient connues.
(source Wikipédia), (photo PF)

CARCASSONNE LES REMPARTS

[Total : 9    Moyenne : 5/5]

À partir du IIie siècle, la ville se retranche derrière une première série de remparts. En 333 apr. J.-C., des textes17 d’un pèlerin mentionnent le castellum de Carcassonne. Ces remparts sont encore visibles dans certaines parties de l’enceinte et servent de soubassements aux actuelles murailles18. Les tours de la Marquière, de Samson et du Moulin d’Avar sont les témoins en partie intacts de cette enceinte primitive19. Cette muraille protège la Cité des attaques extérieures tout en permettant de contrôler les passages sur la voie romaine située en contrebas.(source wikipédia), (photo PF)

CARCASSONNE LA CITE

[Total : 9    Moyenne : 5/5]
CARCASSONNE LA CITE

Carcassonne était très tôt l’emplacement d’un site protohistorique très actif situé près du fleuve Atax (l’Aude). C’est la première apparition connue du toponyme Carcasso (voir supra au § Toponymie) « Dans l’intérieur des terres, colonies : Arles de la sixième légion, Béziers de la septième, Orange de la seconde ; dans le territoire des Cavares, Valence, des Allobroges Vienne ; villes latines : Aix des Salluviens, Avignon des Cavares, Apta Julia des Vulgientes, Alébécé des Reies Apollinaires, Alba des Helves, Augusta des Tricastins, Anatilia, Aeria, Bormanni, Comacina, Cabellio, Carcasum des Volces Tectosages, Cessero, Carpentoracte des Mémines, Ies Caenicendes, les Cambolectres, surnommés Atlantiques, Forum Voconii, Glanum Livii »24
Le site originel de Carcassonne se trouvait sur le plateau où passe l’actuelle autoroute A61. Il s’est ensuite déplacé, au vie siècle, vers l’emplacement actuel de la cité de Carcassonne sans raison connue. À la fin du IIe siècle av. J.-C., le lieu est déjà un oppidum avec des fossés et héberge des habitations gauloises. En 118 av. J.-C., les Romains s’emparent du lieu occupé par les Volques Tectosages et fortifient l’oppidum.
L’itinéraire de l’Anonyme de Bordeaux passe dans la région et mentionne ce site.
Ensuite les Wisigoths s’emparent de l’oppidum au Ve siècle25, puis les Sarrasins au VIIe siècle qui resteront environ trente ans avant d’être chassés par les Francs. Ces derniers laisseront le nom de Karkashuna. D’autres noms apparaissent comme Carcasona ou Carcassione26. Après l’éclatement de l’Empire Carolingien, l’époque féodale s’instaure avec à la tête de la ville la famille Trencavel qui va y régner en dynastie du XIe au XIIIe siècle. Carcassonne prospère et prend une place stratégique très importante dans le Languedoc.
(source wikipédia), (photo PF)